Une fantastique épopée

Donc voilà, la France a perdu en finale de l’EuroBasket 2011. 98-85 face à l’Espagne. Dans un premier temps, difficile de ne pas être déçu car on y a cru ! Mais finalement c’est cela qui est beau : c’est qu’ils nous y ont fait croire ! Cette équipe avec qui on a longtemps souffert nous a fait rêver durant cette fantastique épopée.

Et finalement quand on y réfléchit, difficile de ne pas être enthousiaste dans un deuxième temps. Une qualification directe pour les J.O et une médaille d’argent autour du cou !

Notre équipe est belle, jeune, talentueuse, ambitieuse…

Et puis perdre en finale n’empêche pas d’être une grande équipe. On tombe dans une période d’un syndrome Chicago Bulls. Les Sonics de 96, les Jazz de 97-98, les Pacers de Miller, les Knicks d’Ewing, les Suns de Barkley. Toutes ces équipes étaient de grandes équipes, mais sans titre, et ce à cause d’une certaine équipe de taureaux.

Et en ce moment, ce sont les espagnols qui font figure de toréador du Basket. Une équipe touchée par la grâce (même si elle est très énervante), qui a longtemps attendu avant d’être au sommet, et qui devrait y rester pour quelques années encore. Et même si on n’aime la tauromachie (ce qui est mon cas, je le précise), on ne peut s’indigner de leur domination.

La France n’a pas démérité dans cette finale, mais l’Espagne jouait dans une autre catégorie, celle de la quasi perfection. Quand les frères Gasol rentrent leur 3 points, que Navarro fait du Navarro et que Ibaka contre tout ce qui bouge, personne ne peut les battre. Quid des américains ?

Mais comme je disais notre équipe est belle. Les J.0 2012 et l’Euro 2013 seront de grands rendez-vous ! La génération dorée de Parker – Diaw – Turiaf sera encore plus motivée, Noah reviendra plus fort avec l’expérience européenne et nos jeunes se développeront encore : Batum, De Colo, Diot, Séraphin, Beaubois, Albicy et pourquoi pas un Evan Fournier.

Un GRAND merci à cette GRANDE équipe ! Et une chose est sûre : ils n’ont pas fini de nous faire rêver !

La finale de l’EuroBasket 2011 en intégralité

Recap et stats de la finale

You may also like...