Pronostics BH : Conférence Ouest

Comme à chaque nouvelle saison qui débute, c’est l’heure pour chacun de donner ses pronostics. BasketHoops ne déroge pas à la règle et donne son point de vue après 4 nuits de matchs NBA et lance les paris pour cette saison 2011-2012 un peu particulière.

Classement Conférence Ouest

1 OKC Thunder

Kevin Durant est officiellement le roi de l’Ouest. OKC court plus vite, saute plus haut et a désormais l’expérience avec une finale de conférence perdue contre le champion en titre l’année dernière. Pourtant la grosse énigme de la saison pour le Thunder s’appelle Russell Westbrook : a-t-il les épaules pour emmener la franchise jusqu’au bout ?

Cette équipe est excitante à voir jouer et chaque joueur autour de Durant (hormis Westbrook encore un fois) semble être un joueur de devoir : Perkins – Ibaka – Collison dans la raquette, Sefolosha, Harden, Cook sur les ailes, Maynor à la mène. L’addition d’un vétéran en cours de saison pourrait toutefois être un plus.

2 San Antonio Spurs

Comme chaque année on annonce les Spurs finis, et comme chaque année ils dominent la saison régulière. Par contre il va peut être falloir changer de stratégie cette saison, et plus s’économiser pour les Playoffs. Toujours est-il que le trio Parker – Gino – Duncan a encore du jus. RJ et Blair complètent le 5 comme la saison dernière. Splitter pourrait franchir un palier. James Anderson et Gary Neal sont de jeunes scoreurs dynamiques. Les nouvelles arrivées que sont T.J Ford et le rookie Leonard semblent parfaitement s’adapter au collectif. Bref les Spurs devraient nous refaire un bilan similaire à celui de la saison dernière. Et avec un calendrier raccourci, ils pourraient faire mal en Playoffs, et pourquoi pas rafler un dernier titre.

3 Dallas Mavs

Dallas a perdu de nombreux atouts dans cette intersaison. Exit Tyson Chandler, Caron Butler, DeShawn Stevenson et JJ Barea. Welcome Lamar Odom, Vince Carter et Delonte West. Sur le papier ces nouvelles arrivées compensent les pertes, mais cela ne rajeunit pas l’effectif.

La véritable clé se trouve dans la capacité d’Haywood à tenir la raquette et dans le développement de nos deux frenchies : Beaubois qui doit apporter autant que Barea la saison dernière et Mahinmi qui doit devenir un réel backup au pivot. Enfin si Dirk, Jet et J-Kidd tiennent la forme, Dallas a les armes pour défendre son titre, mais le chemin sera rude.

4 Portland TrailBlazers

Portland est en deuil : Brandon Roy a dû raccrocher les baskets. Celui qui devait être la figure de la franchise pour encore de nombreuses années, le seul arrière capable de faire de l’ombre à Kobe à l’Ouest, le All-Star incontestable de l’Oregon a dû mettre un terme à sa carrière à cause de ses genoux défectueux.

Pourtant Portland n’est pas en reste au niveau de l’effectif. La raquette est blindée : Camby – Aldridge – Oden – Thomas. Les ailes aussi : Wallace – Matthews – Crawford – Batum. La mène n’est pas mal non plus : Felton – Johnson – Williams.

C’est désormais à Aldridge de prendre le destin des Blazers en main, et de s’imposer comme le nouvel All-Star de l’équipe.

5 Memphis Grizzlies

Memphis a été la sensation de la saison dernière. Vainqueurs des excellents Spurs au premier tour, ils ont ensuite poussé le Thunder au 7ème match le tour suivant. Pas mal pour le 8ème du classement, de plus privé de son « go-to-guy » Rudy Gay.

L’effectif a très peu bougé : Gasol – Z-Bo – Gay – Allen – Conley pour le 5. Même O.J Mayo est resté. Sam Young peut donner de précieuses minutes. Par contre la perte de Darrell Arthur peut être un coup dur pour le secteur intérieur. Brian Skinner et Dante Cunnigham tenteront de le suppléer. A voir également qui de Henry, Pargo ou Selby réussira à tirer son épingle du jeu. Cependant la perte de Shane Battier pourrait se ressentir dans les moments cruciaux.

6 Los Angeles Lakers

Les Lakers ont pris cher durant cette intersaison. Chris Paul in & out. Odom out pour de bon. Gasol au centre des critiques. Bynum au centre des rumeurs de trade. Kobe quitté d’abord par Lamar puis par sa femme. Bref, ça ne va pas fort du côté d’Hollywood.

Les seules recrues de l’été : McRoberts, Murphy et Kapono… Toujours pas de meneur titulaire (Fisher et Blake sont seulement de bons back-ups). Même Metta WorldPeace est relégué sur le banc au profit de Devin Ebanks (idée de Mike Brown).

La saison sera longue pour les Angelinos, à moins que D12 et l’Agent Zéro ne débarquent en ville…

7 Los Angeles Clippers

Les Clippers ont l’équipe la plus excitante de ce début de saison. Paul et Billups qui balancent des alley oops pour Griffin et Jordan, avec Caron Butler qui prend le relais à l’aile. Le banc n’est pas trop mal non plus : Mo Williams, Randy Foye, Ryan Gomes, Reggie Evans, Eric Bledsoe. Il reste peut être un intérieur à recruter (ce bon vieux Pryzbilla) et les Clippers sont quasi assurés de renouer avec les Playoffs cette année. Et pourquoi pas prendre le contrôle de la Cité des Anges…

8 Golden State Warriors

Cela fait au moins deux saisons que l’on attend avec impatience que la sauce prenne du côté d’Auckland. Depuis l’arrivée de David Lee, les Warriors ont de la gueule (et pas seulement le maillot, l’effectif aussi). Le seul bémol chaque année réside dans les continuelles rumeurs autour de Monta Ellis (une sale histoire d’harcèlement vient compléter le tableau en ce début de saison). Pourtant lorsqu’on le voit jouer, Monta est un phénomène. Associé à Curry, c’est un tempo de folie et une pluie de shoot longue distance à chaque match. L’effectif a été un peu amélioré avec les additions de Brandon Rush, Kwame Brown, Ish Smith et Klay Thompson qui permettent aux Warriors de s’appuyer sur une réelle Second Unit. Les Warriors en Playoffs c’est le petit pari de BH, mais on y croit !

A peu de choses près

Denver Nuggets – New Orleans Hornets – Sacramento Kings

Denver a laissé son effectif en Chine. A voir s’il revient en Mars.

Les Hornets ont vraiment bien fait d’envoyer Paul aux Clippers, plutôt qu’aux Lakers. L’effectif est jeune, complet et prometteur, mais un meneur titulaire manque à l’appel.

Sacramento a de nombreux arguments en stock, et une équipe terriblement talentueuse. La jeunesse semble être le seul obstacle aux Playoffs.

Hors course

Houston Rockets – Utah Jazz – Phoenix Suns – Minnesota Timberwolves

Houston et Utah sont en mode reconstruction : les Rockets étaient prêts à dégager Scola et Martin (les deux leaders) tandis que le Jazz a écarté Kirilenko et Okur et semble plus motivé à développer Kanter et Favors que de jouer les playoffs.

Les Suns ne se seront jamais remis du départ de Stoudemire. Il suffirait de récupérer un bon poste 4 et la machine pourrait se relancer. Steve Nash mérite une équipe compétitive !

Les Wolves construisent année après année une équipe de plus en plus excitante ! Ridnour, Johnson, Rubio et Barea forment une superbe ligne arrière. Kevin Love est un monstre. Par contre le poste de pivot manque d’un réel titulaire, et Beasley est vraiment trop inconstant. Donnez encore 2 ans aux Wolves et ils se disputeront la Conférence Ouest avec le Thunder.

Preview All-Stars :

Pour aller un peu plus loin, BasketHoops place quelques billets sur la future sélection All-Star de la Conférence Ouest. Pour rappel le All Star Game 2012 aura lieu à Orlando fin février.

5 majeur :

Tim Duncan – Dirk Nowitzki – Kevin Durant – Kobe Bryant – Chris Paul

Remplaçants :

LaMarcus Aldridge – Blake Griffin – Kevin Love – Manu Ginobili – Steve Nash – Gerald Wallace – Eric Gordon

Coach :

Scott Brooks

You may also like...

Commentaires

  1. […] avoir lancé les paris sur ce que devrait nous réserver la saison NBA pour la Conférence Ouest, BasketHoops s’intéresse désormais à la Conférence Est. Au programme : prévision du […]

  2. TP9 dit :

    T'as pas oublié TP pr le All Star?

    1. LakersFan dit :

      Vu les stats qu'il fais le TP pr l'instant c pas gagné..

  3. […] Et même si BasketHoops a d’ores et déjà prédit les effectifs de l’Est et de l’Ouest, tout reste à […]