Pronostics BH : Conférence Est

Après avoir lancé les paris sur ce que devrait nous réserver la saison NBA pour la Conférence Ouest, BasketHoops s’intéresse désormais à la Conférence Est. Au programme : prévision du classement et anticipation des All Stars.

Classement Conférence Est

1 Miami Heat

Le trio a désormais un an de vécu dans les pattes et une revanche à prendre. Dès le début de saison, ils se sont montrés en forme et déterminés. Shane Battier, joueur de devoir qui peut s’avérer décisif dans les moments chauds, débarque pour aider les amigos dans leur quête. Miller est finalement resté, Haslem est toujours un guerrier, Anthony et Chalmers s’avèrent être d’honnêtes titulaires.

Si en plus Eddy Curry retrouve la forme et que Norris Cole explose comme il l’a laissé entrevoir, le Heat pourrait bien être injouable. A moins que le mental ne flanche encore une fois sur la dernière ligne droite. « Arrête de te ronger les ongles LeBron », c’est maman qui le dit !

2 Chicago Bulls

Leader de la conférence Est la saison dernière, les Bulls ont conservé le noyau dur de leur effectif en y ajoutant un Richard Hamilton prêt à revenir au plus au niveau de la compétition. Rose et Noah devraient encore progresser. Deng et Boozer devraient encore tenir la barrque.

Espérons simplement qu’Asik puisse palier au départ de Kurt Thomas, et que Gibson reste en forme. Sinon, le seul obstacle à une finale se trouve du côté de South Beach.

3 Atlanta Hawks

Atlanta a certes perdu Jamal Crawford, mais l’ossature de l’équipe reste sensiblement la même. La blessure de Kirk Hinrich est un frein au développement du collectif, mais avec Johnson, Smith et Horford, les Hawks ont un Big 3 qui se connaît par coeur et en pleine force de l’âge. Marvin Williams semble retrouver son basket et d’intéressantes pièces ont été ajoutées : T-Mac, Willie Green, Jannero Pargo, Stackhouse.

Bref Atlanta devrait encore faire une solide saison et se faire sortir au deuxième tour. Comme d’hab…

4 New York Knicks

NY est un peu une énigme. Le duo Stoudemire – Anthony est un combo d’ailiers impressionnant sur le papier, mais pas toujours sur le parquet. Tyson Chandler est un très bon joueur titulaire, mais pas digne d’être considéré comme membre d’un Big 3.

Le départ de Billups va faire mal, et pas sûr que le Baron ait encore les arguments pour le compenser. Reste à voir ce que les jeunes Fields, Douglas et Shumpert vont apporter cette saison.

5 Boston Celtics

Boston a du mal. C’est difficile à admettre pour le fan que je suis, mais cela sent de plus en plus la fin. Personne ne s’est remis du trade le plus imbécile de la décennie, surtout maintenant que l’on apprend que Jeff Green, la pièce maîtresse, est out pour la saison. Au final Perkins et Robinson sont partis, et on récupère Green à l’infirmerie et Krstic se casse en Russie. Bravo Danny !

Enfin bref, pour nous rassurer, Ainge a signé du lourd : Wilcox, Dooling, Daniels. Ah non en fait on n’est pas du tout rassuré. Par contre on récupère Brandon Bass, c’est bien, mais contre un joueur équivalent (Big Baby). Reste à voir Pietrus…

Alors Danny si tu veux sauver la saison : fait revenir Krypto-Nate pour nous redonner le sourire, signe Kirilenko pour nous donner un peu d’espoir, et trouve un bon pivot (fais un trade ou piste les européens) pour y aller franchement. Si on en arrive là, l’équipe a des chances de créer la surprise : Rondo est en mode All Star et le trio a de beaux restes, si les blessures les épargnent. Allez, on y croit, une dernière tentative pour ramener le deuxième titre de l’ère Pierce !

6 Orlando Magic

L’équipe a très peu changé. Arenas s’en va (ça ne change pas grand chose), Davis et Wafer remplacent Bass (ça ne change pas grand chose), Larry Hughes tente un come-back (tout le monde s’en fout). Le seul intérêt de suivre le Magic, c’est de savoir où partira Howard.

Il est quand même très peu probable qu’Orlando réussisse à transformer le roster (qui veut de Richardson ou Turkoglu ?) et il est par contre plus que certain qu’Howard veut se tailler. Si l’effectif reste tel quel, la saison sera honnête mais sans plus, et l’an prochain, le Magic sera orphelin, encore une fois.

7 Indiana Pacers

Indiana a l’une des équipes les plus excitantes de la Conférence Est cette année. Le Big 3 de la saison dernière (Granger – Hibbert – Colisson) est reconduit. David West débarque en ville (il a pour le moment oublié son basket à la Nouvelle-Orléans mais il est parti le récupérer me dit-on dans l’oreillette), et Tyler Hansbrough est là pour le suppléer et claquer des méga-dunks.

George Hill, Paul George, Donthay Jones, Lou Admunson et Jeff Foster complètent l’effectif. Du beau monde, des centimètres, de la jeunesse. Une belle année en perspective du côté d’Indianapolis.

8 Milwaukee Bucks

Milwaukee avait accroché les Playoffs il y a maintenant deux ans, et puis plus rien. Bogut est un des rares vrais pivots de la ligue, Jennings est intenable (voire incontrôlable). Mbah a Moute est un guerrier. Stephen Jackson et Mike Dunleavy débarquent et ont pour objectif de planter du shoot. Sur le banc, Ilyasova, Gooden, Leuer, Sanders forment une belle raquette, Udrih, Livingston et Delfino une belle ligne arrière.

Si les blessures sont évitées, on met une petite pièce sur Milwaukee cette année, surtout si Jennings et Jackson arrivent à cohabiter, et comme ils proviennent du même lycée (Oak Hill) et qu’ils aiment tous les deux enflammer les matchs, c’est plus que probable.

A peu de choses près

Philadelphia 76ers

L’effectif est le même, mais pas sûr que cela passe deux saisons de suite. Iguodala, aussi puissant qu’il soit, a toujours les mêmes lacunes, Brand ne rajeunit pas, Turner tarde à confirmer. Mais l’effectif reste intéressant avec Holiday, Young, Williams, Hawes, Speights, Meeks… mais peut être un peu juste pour les Playoffs cette année.

Hors Course

Washington Wizards – New Jersey Nets – Detroit Pistons – Charlotte Bobcats – Toronto Raptors – Cleveland Cavaliers

Washington commence à avoir une belle équipe : Wall – Crawford – Young – Lewis – McGee. Le banc a quelques bons joueurs (Mo Evans, Ronny T). Mais bien trop jeune et juste pour viser les playoffs. Et virez moi ce Andrey Blatche !

NJ n’a pas encore Dwight. A la place ils ont fait venir Okur. Williams va encore devoir attendre un peu. Stevenson, Brooks, Humphries peuvent rendre des services mais pas tenir les premiers rôles. Espérons que Petro profite de la blessure de Lopez pour faire des stats.

Detroit a décidé de conserver son effectif intact avec le retour de Prince et Stuckey, ils ont donc décidé de rester en dehors des playoffs.

Michael Jordan attend l’intersaison 2012, nous aussi ! Vivement qu’une vraie équipe soit construite à Charlotte. Cependant Boris devrait faire une bonne saison au poste de pivot (ça lui rapellera sa meilleure saison à Phoenix lorsqu’il remplaçait un Stoud blessé) et  Walker et Biyombo vont pouvoir progresser.

Toronto ne change pas (des joueurs de devoir, parfois européens, souvent obsurs), leur classement non plus.

Cleveland est passé du mode dueil, au mode reconstruction. A suivre ce que feront les rookies Irving et Thompson.

Preview All-Stars :

5 majeur :

Dwight Howard – LeBron James – Carmelo Anthony – Dwayne Wade – Derrick Rose

Remplaçants :

Andrew Bogut – Amare Stoudemire – Chris Bosh – Josh Smith – Rajon Rondo – Deron Williams – Paul Pierce

Coach : Tom Thibodeau

You may also like...

Commentaires

  1. PDouble dit :

    Complètement d'accord pour les Bucks! Ca fait lgtps qu'ils devraient être en PO, ss les blessures de Bogut. Par contre Boston 5è… ils devraient faire mieux!!

  2. […] viennent d’ouvrir. Et même si BasketHoops a d’ores et déjà prédit les effectifs de l’Est et de l’Ouest, tout reste à […]

  3. […] Milwaukee vs Philly : pour voir si les Bucks ont un réel niveau de Playoffs comme je l’ai prédit, […]