NostradamHoops se fait la Conférence Est

Après avoir analysé les premiers matchs de la saison régulière, le grand NostradamHoops nous donne ses prédictions pour la Conférence Est.

Les 4 Fantastiques

Miami Heat / Indiana Pacers / Brooklyn Nets / Chicago Bulls

Nets 2K14

Pas besoin de tergiverser pour le Heat. Par rapport à l’année dernière, Miami a perdu Mike Miller, et a ramené Mike Beasley et Greg Oden. Les deux points faibles du Heat (à savoir la mène et la raquette), n’ont plus vraiment l’air d’avoir de lacunes majeures : Chalmers et Cole semblent encore avoir passé un cap, et au poste 5 le Birdman jouera sa rotation avec Joel Anthony en attendant un miracle sanitaire pour Greg Oden. Blague à part, si l’ex numéro 1 de la draft revient ne serait ce qu’à 50%, on peut d’ores et déjà donner le trophée aux floridiens.

Pour barrer le chemin du super vilain Miami, Brooklyn, Indiana et Chicago sont les mieux armés. Brooklyn a ramené de la kryptonite verte avec les 2 ennemis jurés des Très Amigos. PDouble et KG pourraient faire mal à LeBron & Co dans une finale de conf.

Indiana a bien failli créer l’exploit l’an dernier en poussant un 7ème match. Pat Riley n’a signé Oden que pour tenter d’arrêter Roy Hibbert dans la raquette. Mais Indiana s’est bien renforcé avec Scola, Watson et le retour de Granger.

De son côté, Chicago récupère enfin son arme fatale en la personne de Derrick Rose, dernier MVP en date avant que LeBron ne les rafle tous.

Miami devra donc sans doute se taper 2 de ces équipes en demi finale puis finale de conférence. Espérons que l’une d’entre elles arrive enfin à stopper le monstre à 3 têtes pour relancer un peu la compétition.

Les 4 Outsiders

New York Knicks / Detroit Pistons / Cleveland Cavaliers / Boston Celtics

Cavs 2K14

New York a effectivement fini deuxième la saison dernière, mais on l’a bien vu en PO, malgré un effectif pétri de talent, la Big Apple reste une somme d’égos difficilement contrôlable face à un adversaire solide. Et ce ne sont pas les nouvelles recrues qui vont donner plus de Team Spirit à cette équipe, surtout lorsqu’on perd Jason Kidd et que l’on recrute Bargnani et MWP.

Detroit et Cleveland ont quant à eux réussi à mettre sur pied deux très belles équipes. Les Pistons ont justement réussi à redonner un vrai Team Spirit à Motor City avec le retour de Billups, et un effectif digne des bad boys avec les arrivées de J-Smooth et Brandon Jennings. Leur effectif est très équilibré avec tous les postes doublés. Bref les Pistons pourraient être la belle histoire de cette saison.

Idem pour Cleveland qui a gardé un noyau dur issu des dernières drafts (Irving, Waiters, Thomspon) en y ajoutant de « jeunes vétérans » (Jack, Clark, le retour de Varejao), tout en prenant deux gros paris qui peuvent aussi bien s’avérer être des coups de génie que deux vrais gros flops : signer Andrew Bynum et drafter Anthony Bennett.

Enfin, choisir Boston pour clôturer ces playoffs hypothétiques peut paraître osé, voir un réel déni d’un vieux fan des C’s, mais avec le retour de Rondo, l’explosion de Jeff Green, et les solides jeunes joueurs prometteurs qui les entourent (Bradley, Olynyk, Crawford, Sullinger… ), Boston a largement de quoi rivaliser avec les équipes présentes ci-après.

Les « à 2 doigts » (Vous voulez pas un Whisky d’abord ?)

Toronto Raptors / Washington Wizards

Wall 2K14

Toronto pourra compter sur une belle rotation à 8 joueurs emmenée par Rudy Gay. Mais justement, pas sûr que ce dernier ne fasse de vieux os au Canada.

Washington espérait faire une Cleveland, mais trop de vieux briscards barrent la route des jeunes, et le banc reste léger. En tout cas Séraphin doit être vraiment content de son choix de s’entraîner à Washington cet été, comme il sera aux premières loges pour voir jouer Gortat, Néné et Harrington.

Les fonds du panier

Atlanta Hawks / Milwaukee Bucks /  Philadelphia Sixers / Charlotte Bobcats / Orlando Magic 

Oladipo 2K14

C’est un peu sévère pour Atlanta et Milwaukee qui ont des effectifs intéressants. Les Hawks ont une belle rotation avec une raquette Horford – Millsap loin d’être dégueue, mais cela fait quelques saisons que les Hawks manquent d’alchimie et sont généralement plombés par les blessures.

Milwaukee a tenté le recrutement « no place like home », en ramenant au bercail ses anciens soldats (Pachulia, Ridnour, Delfino…) et en signant l’enfant du pays Caron Butler. Avec en prime les arrivées de Mayo et Knight, les Bucks seront sympas à voir jouer. Ouais juste sympas désolé. Et en ayant voulu starifier trop tôt Larry Sanders, les dirigeants du Wisonsin ont peut être fait là leur plus belle bourde.

Par contre le seul intérêt pour Charlotte, Orlando et Philly sera de voir évoluer les rookies : le flop annoncé de Cody Zeller (qui ne va pas redorer le blason de MJ si c’est le cas), et la bataille entre Oladipo et MCW pour le titre de ROY.

Le Recap’

1 – Miami Heat
2 – Indiana Pacers
3 – Brooklyn Nets
4 – Chicago Bulls
5 – New York Knicks
6 – Detroit Pistons
7 – Cleveland Cavaliers
8 – Boston Celtics
9 – Toronto Raptors
10 – Washington Wizards
11 – Atlanta Hawks
12 – Milwaukee Bucks
13 – Philadelphia Sixers
14 – Charlotte Bobcats
15 – Orlando Magic

You may also like...