NostradamHoops à la conquète de l’Ouest

Après avoir analysé les premiers matchs de la saison régulière, le grand NostradamHoops nous donne ses prédictions pour la Conférence Ouest.

Les 4 Beatles (en haut des charts)

San Antonio Spurs / Golden State Warriors / OKC Thunder / L.A Clippers

Curry - Parker

Les Spurs sont trop vieux, on entend cela chaque année, et chaque année on se trompe. Après la défaite en finales face au Heat, il est certain que TP, TD & co l’auront mauvaise. Et quoi de pire qu’un vieux papy revanchard ? Un qui a de sacrés atouts : la French touch (TP, Bobo, NDC), l’Australian touch (Mills, Baynes), la « Mafia » touch (Splitter, Bellinelli, Gino) et le reste de l’effectif n’est pas mal non plus : Duncan, Bonner, Green, Leonard… Bref, les Spurs se la joueront papys flingueurs en PO et mieux vaut ne pas se mettre sur leur chemin.

Face aux papys flingueurs, une horde de jeunes pistoleros se dresse : les Young Guns de Golden State (Curry, Thompson, Barnes) sont suppléés par de véritables bûcherons (Lee, Bogut, O’Neal) et l’arrivée d’Iguodala pourrait changer la donne en défense.

Le Big 3 du Thunder n’est plus à présenter (Durant, Westbrook, Ibaka), et l’éclosion de leurs jeunes pousses peut faire très mal (Lamb, Jackson, Jones, Adams).

Enfin, Lob City va se mettre à défendre depuis que Maître Doc Rivers a pris place sur le banc californien, et de sérieux renforts sont arrivés pour sublimer le duo Paul – Griffin (Dudley, Reddick, Collison, Jamison).

Les 4  Tortues Ninjas (prêts à jouer des nunchakus)

Portland TrailBlazers / Houston Rockets / Memphis Grizzlies/ Dallas Mavericks

Houston2K14

Dans l’Oregon, Batum, Lillard et Aldridge grandissent ensemble et vont pouvoir s’appuyer sur un vrai banc cette année (Mo Will, Robinson, Wright).

A Houston, le duo Howard – Harden fait très peur (si D12 arrête de pleurer). Parsons est une star en devenir. Et si Lin et Asik sont prêts à sortir du banc, Houston n’aura plus de problème (allo ?).

Memphis et Dallas quant à eux semblent certes en perte de vitesse, mais présentent des effectifs solides et de l’expérience. Tout ce qu’il faut pour pimenter un premier tour, vous avez dit upset ?

Les « à 1 poil »

Denver Nuggets / Minnesota Timberwolves

javale

Denver a beaucoup de talent en stock, mais entre les blessures et les nombreux changements (d’effectif, de coach), les montagnards risquent de rater de peu les PO. Dommage pour Evan Fournier. Cependant les Nuggets seront excitants à voir jouer : Javale A Fool, Manimal et Krypto-Nate ensemble, ça sent le spectacle.

Kevin Love joue sûrement sa derniène saison dans le Minnesota si les Wolves ne font pas la PO. Malgré un effectif intéressant (Rubio, Martin, Pekovic, Turiaf) l’Ouest est trop redoutable. Il faut relativiser, ce ne sera pas le premier Kevin à se tailler pour un plus gros marché…

Les « à suivre de près »

Phoenix Suns / New Orleans Pelicans

Goran Dragic - Eric Bledsoe

Phoenix et New Orleans sont sans doute trop « verts » pour espérer une qualification, mais leurs effectifs respectifs laissent rêveur pour les saisons à venir : Dragic – Bledsoe – Hornacek (coach rookie) d’un côté, Davis – Evans – Holiday – Gordon de l’autre. Ne prévoyez pas de vacances la saison prochaine les gars.

Les Gérards

L.A Lakers / Sacramento Kings / Utah Jazz

Cousins

Ce sera sans doute triste à voir : le déclin des Lakers qui reposent sur 3 Hall of Famers (Bryant – Nash – Gasol) qui malheureusement n’ont plus la santé.

Les Kings eux sont jeunes, mais tant que Cousins ne grandira pas, Sacto restera à suivre uniquement pour quelques actions de Top 10.

A Salt Lake on prépare l’avenir (Burke, Hayward, Kanter, Favors, Gobert), revenez dans 2 ans.

Le Recap’

1 – San Antonio Spurs
2 – Golden State Warriors
3 – OKC Thunder
4 – L.A Clippers
5 – Portland TrailBlazers
6 – Houston Rockets
7 – Memphis Grizzlies
8 – Dallas Mavericks
9 – Denver Nuggets
10 – Minnesota Timberwolves
11 – Phoenix Suns
12 – New Orleans Pelicans
13 – L.A Lakers
14 – Sacramento Kings
15 – Utah Jazz

You may also like...