France – Lettonie : un premier match plein d’enseignements

A l’instar de l’Espagne (qui a eu du mal à en découdre face à la Pologne), la France a eu une réelle confrontation face à la jeune équipe de Lettonie pour son premier match de l’EuroBasket. La France remporte tout de même logiquement ce match 89 à 78, non sans avoir lutter.

Deux joueurs se sont particulièrement distingués en réalisant d’excellentes performances : notre Tony Parker national auteur de 31 points et 7 passes et en face, Janis Blums, littéralement en feu toute la soirée avec 32 points et 6 passes.

Plus globalement, ce match a montré aussi bien nos lacunes que nos points forts, ainsi que nos progrès :

Nos lacunes

  • Incapable de marquer à trois points en première mi-temps (Gélabale et Batum sauvront l’honneur par la suite)
  • Enormément de mal face à la défense de zone en première mi-temps
  • Incapable d’arrêter les shooteurs longue distance adverses. N’oublions pas que les Italiens, les Allemands et les Serbes sont particulièrement adroits derrière la ligne.
  • En changeant sur les écrans certains joueurs semblaient perdus et les shooting machines adverses se retrouvaient dans un fauteuil à 3 points.
  • Trop de fautes stupides : 3 fautes en deux minutes pour Gélébale. Trop de lancers francs donnés à l’adversaire
  • Ali Traoré et Florent Piétrus, bien en dessous de leur niveau. Traoré n’apportera rien s’il n’a plus de patte gauche et Flo a carrément oublier comment dribbler.
  • Boris pas assez offensif : on le dit trop souvent mais à de nombreuses occasions Boris aurait pu (dû) prendre la suite de Parker et prendre ses shoots.
  • Il manque une deuxième menace offensive régulière après TP.

Nos points forts

  • L’adresse à deux points : 66%
  • Notre défense toute en pression. Tout le monde s’y est mis, mention spéciale à Andrew Albicy le spécialiste.
  • Tony. Y a t-il besoin de développer ? Leader, il a pris ses responsabilités et a porté l’équipe.
  • Noah : 10 points, 7 rebonds, 2 steals et auteur d’un rebond offensif plus And One qui a définitivement renversé le match en notre faveur. Ali à côté de son basket et Séraphin cloué sur le banc, Noah a tenu la raquette des bleus.

Nos progrès

  • Le MENTAL ! C’est le plus important et ce qui me ravi le plus. Nous n’avons pas paniqué. Même dans l’adversité on a su faire face et faire preuve d’audace et de génie au moment les plus importants. Pour moi les shoots à trois points de Batum puis Gélabale qui donnent un 6-0, puis le And One sur rebond offensif de Noah ont été les deux actions clés du match.
  • Les lancers francs : 81% ! Keep it up guys !
  • Tchicamboud : l’adhésion de dernière minute de Collet s’avère parfaite. Défense agressive, attaque frontal du panier. Tout ce dont on a besoin en sorti de banc !

Les réactions


Vincent Collet : « Nous avons su ne pas paniquer » par basketfrance


Boris Diaw : « engranger le plus de victoires… par basketfrance


Andrew Albicy : « Blums était sur un nuage » par basketfrance

Les stats FIBA du match

Prochain match demain face à Israël

 

You may also like...