Eurobasket 2011, Groupe B : Les forces en présence

Dans moins d’une semaine, les choses sérieuses vont commencer pour l’équipe de France de Basket en Lituanie. Malgré les forfaits de Turiaf, Beaubois, Diot ou Bokolo, on est en droit de penser que l’équipe alignée par Vincent Collet sera une des, si ce n’est, la meilleure équipe de France de l’histoire. Pourtant la route vers les J.O de Londres est encore longue. Il faudra se défaire en premier lieu d’un groupe B pour le moins relevé. Focus sur ce qui attend les Bleus :

La Serbie :

Logiquement annoncée favorite grâce à son titre de vice-champion d’Europe et à un championnat du monde très réussi (Victoire contre l’Espagne en quart et défaite en demi de seulement 1 point contre la Turquie, le pays hôte), la Serbie n’a pas forcément rassuré lors de ses matchs de préparation. Mais à l’image du match qui les a opposés aux français durant le tout récent tournoi de Londres, il ne faut pas enterrer les serbes trop rapidement. Dominés dans le jeu et accusant un déficit de 19 points à l’issue du 3eme quart-temps, ils avaient su trouver les ressources nécessaires pour repasser devant au score avant de s’incliner sur le fil 81-77.

Le joueur clé : Milos Teodosic

Qui ne se souvient pas de ce 3 points extraordinaire qui élimina l’Espagne au buzzer des championnats du monde 2010. Il est l’œuvre du maître à jouer serbe, Milos Teodosic. Moins en vue durant la préparation à l’Euro, il en reste pas moins le joueur serbe le plus talentueux et est capable de changer la physionomie d’un match à lui tout seul par ses passes, son adresse et son coté clutch.

Shoot décisif de Teodosic face à l’Espagne

L’Allemagne :

Le tout récent champion NBA revient en sélection et est cette fois ci accompagné de son acolyte Chris Kaman pour ce qui constitue derrière l’Espagne, la paire d’intérieurs la plus solide de cet Euro.
L’Allemagne peut être considérée sans trop de contestations possibles comme un client très sérieux pour ce championnat d’Europe. Déjà car Nowitzki est capable de porter la Mannschaft presque à lui tout seul. Il l’a déjà montré en remportant le bronze au championnat du monde 2002 et l’argent au championnat d’Europe 2005 avec très peu de joueurs de qualité à ses cotés. Mais aussi car le grand Dirk semble être un peu plus entouré qu’à l’accoutumé… Malgré une préparation en demi-teinte (victoire de seulement 2 points contre la Macédoine !), il faudra surement compter sur les allemands.

Le joueur clé : Dirk Nowitzki

Pas de contestation possible ici ! Même si l’équipe d’Allemagne semble un peu plus dense, un exploit à l’Euro passera forcément par des performances de grande classe de Dirk.

L’Italie :

A quel niveau de jeu l’Italie peut-elle jouer durant ce championnat d’Europe ? La question reste ouverte et il est aujourd’hui difficile d’apporter une réponse. Longtemps irrégulière, l’Italie semble monter en puissance. En atteste la victoire contre l’équipe grecque après 2 prolongations. Il est toutefois difficile de juger de leur préparation avec des matchs contre la Bulgarie ou l’université de Brigham Young. L’équipe transalpine semble toutefois pouvoir jouer les troubles fêtes avec son trio de NBAers Bargnani, Gallinari et Belinelli.

Le joueur clé : Andrea Bargnani

Capable du pire comme du meilleur, Andrea Bargnani est très certainement la clé pour l’Italie dans ce championnat d’Europe. Il devra en tout cas élever son niveau de jeu si l’Italie veut bien figurer dans cette Euro et pourquoi pas créer la surprise.

Lettonie et Israël :

On ne voit franchement pas comment la Lettonie ou Israël pourraient se sortir de ce groupe B très relevé. Des rosters limités, des blessures problématiques, un manque d’expérience à ce niveau et voilà  2 équipes qui sont sans doute condamnés à l’exploit pour battre un des 4 prétendants au 2ème tour.

 

Le prono BasketHoops :

1er : France
2ème : Serbie
3ème : Allemagne
4ème : Italie
5ème : Lettonie
6ème : Israël

You may also like...

Commentaires

  1. […] a commencé, la France va enfin entamer son Euro 2011. Et cet Euro a un goût particulier car comme le disait mon camarade Yorick, la France a l’une des plus belles équipes de son Histoire, même si Sydney 2000 restera […]