Et si LeBron était tradé ?

Après tout le battage médiatique qu’a suscité la réunion du Big Three de South Beach, et tous les espoirs fondés en cette armada qui a fait salivé ou enragé la planète basket, l’éventualité de trader The King n’est même pas envisageable. Et pourtant…

Lorsqu’on y regarde de plus près, cette supposée fantastique équipe, celle capable de régner sur la ligue ces 10 prochaines années, de pulvériser le 72-10 des Bulls, ne réussit pas à s’imposer en ce début de saison. Pire, les joueurs se sentent perdus (Bosh), sont mécontents de leurs minutes (LeBron) voire même du coach (encore LeBron), et la hiérarchie n’est pas définie (Wade ou James en véritable go-to-guy ?). Et après 2 défaites face à leur ennemi juré Boston, la saison ne s’annonce pas grandiose.

On parle également de plus en plus des lacunes du roster : pas de véritable meneur, pas de bon pivot. On fantasme sur l’arrivée de Steve Nash, mais Phoenix ne va pas lâcher son génie contre Mario Chalmers et Jerry Stackhouse.

Alors voilà, je me pose la question. Et si la solution aux problèmes du Heat était de faire marche arrière ? Si le Big Three ne fonctionne pas comme c’est le cas en ce début de saison, ne faudrait-il pas désamorcer la bombe avant que l’équipe n’explose avant même son envol ?

Chris Bosh est certes perdu, mais d’un autre côté il n’embête personne. C’est un très bon intérieur, jeune, qui n’a pas envie de prendre le contrôle, juste qu’on parle un peu plus de lui et gagner des titres. Et le Heat ne peut pas, ne doit pas, trader Dwyane Wade, la véritable star du Heat, sa figure emblématique. Alors pourquoi ne pas trader James ?

LeBron est passé du statut de monstre sacré, de Messie de l’Ohio, à celui de paria. Il est sans doute le joueur le plus détesté de la ligue. On s’est rendu compte de son manque de maturité et de son absence de leadership dans les moments cruciaux. Bref LeBron pourrait s’avérer être un poids plus qu’un atout si les victoires n’arrivent pas. Comme on l’a vu face à Utah, LeBron veut être le patron, devant Wade, et cela ne risque pas de faire bon effet dans le collectif du Heat.

Vous me direz sûrement que LeBon doit avoir une clause de non-transfert. Je ne connais pas les différents paragraphes de son contrat, mais imaginons deux secondes que cela soit possible.

Just a thought...

LeBron est transféré. Wade est de nouveau le patron incontesté de South Beach. LeBron James, officiellement déchu,  est envoyé du côté de la conférence Ouest pour mettre des bâtons dans les roues de Kobe et ne pas embêter le Heat dans la course aux Playoffs à l’Est. Miami récupère les pièces manquantes (un meneur, un pivot et un ailier shooteur) pour avoir un roster parfaitement équilibré.

De plus, qui refuserait LeBron du côté de la Conférence Ouest ? Mark Cuban en rêve, les Clippers aussi, les Nuggets veulent une contrepartie pour Melo, les Grizzlies ont peur de se faire rayer de la carte NBA, les Kings ont un réservoir de jeunes talents en contrepartie possible…

Les Nuggets pourraient lâcher Carmelo, Nenê et Ty Lawson par exemple (ils vont perdre Carmelo dans tous les cas…), les Grizz eux Marc Gasol, Rudy Gay et Mike Conley, les Kings auraient Tyreke et DeMarcus en principale monnaie d’échange.

Cela paraît impropable, surtout que des trades pareils seraient de vrais casses-têtes économiques, et pourtant… Le Heat est à 5-4, cela aussi paraissait improbable il y a peu.

Et juste pour le plaisir, cette fantastique vidéo de la réponse des fans des Cavs à LeBron :

You may also like...

Commentaires

  1. […] Je vous en parlais encore dans mon dernier post, LeBron a réalisé une vidéo pour Nike reprenant « The Decision », et toute la tornade qui s’en est suivie, pour tenter de se disculper. Lui qui pensait en mettre plein la vue à tout le monde, s’est finalement fait moucher par les fans de Cleveland qui ont magnifiquement détourné la vidéo en question, répondant à chaque question que LeBron posait en pensant faire comprendre son choix. […]