C’est Noël : Triple Header NBA sur Sport+

Ca y est, on l’a attendu longtemps notre premier match NBA 2011-12. Et bien ce n’est pas un mais trois matchs que Sport+ nous propose en cadeau de Noël pour le 25 décembre !

A l’affiche : New-York – Boston, Dallas – Miami, Lakers – Chicago. En d’autres termes, du gros lourd !

18h00 : New-York Knicks v.s Boston Celtics

La Big Apple a tout lâché pour récupérer le pivot à la mode Tyson Chandler. A voir si dégager  Billups et Turiaf valait réellement le coup pour celui qui a certes changé le visage des Mavs la saison dernière, mais qui n’a jamais brillé sans meneur talentueux à ses côtés (ses meilleures saisons ont été avec Chris Paul à New Orleans et Jason Kidd à Dallas). Baron Davis n’est pas sur pied et n’est plus tout jeune, Toney Douglas est un meneur scoreur et Mike Bibby est en fin de course. Reste à voir le rookie Shumpert qui pourrait changer la donne.

Mais la réelle force de NY réside dans le duo Anthony – Stoudemire. Encore une fois, l’absence de meneur à poigne (Bye Bye Billups) risque d’être un problème pour partager la gonfle (même problème qu’à Miami). Enfin le reste de l’effectif manque de profondeur, mis à part Landry Fields, les Knicks vont vivre et mourir avec ce qu’ils appellent leur Big 3 : Carmelo – Stoud et Chandler.

Du côté des Celtics, la saison s’annonce rude. Aucune grosse recrue (Dooling, Wilcox, Daniels), misère de pivot (le vieux O’Neal et le jeune Stiemsma) et celui qui devait prouver sa valeur, et le bien fondé d’un certain trade (j’ai nommé Jeff Green) est out pour la saison. Seul le trade de Bass est intéressant, bien que Davis était le même style de joueur.

De plus Paul Pierce est out pour ce premier game, et c’est certainement Pavlovic qui débutera le match. Bref, pas de quoi ravir les fans de la maison verte dont je fais partie… Peut être que Danny Ainge pourrait tenter de faire venir un Kirilenko, un Michal Redd, ou bien un Pietrus

Vous l’aurez compris, ces deux teams ne seront pas au complet pour ce premier match qui fait office de remake du premier tour des playoffs. Les Knicks partent favoris, mais ne jamais sous-estimer « The Celtics Pride ».

20h30 : Dallas Mavericks v.s Miami Heat

Le remake de la finale. A Miami, on garde le même effectif, on y ajoute Shane Battier et Eddy Curry et on y retourne. Spoelstra a même déclaré que le Heat jouerai sans systèmes cette saison, les 3 amigos vont être contents.

Par contre à Dallas, on a assisté à de nombreux départs : Tyson Chandler, Caron Butler, DeShawn Stevenson et JJ Barea. Mais quelques arrivées intéressantes devraient contrebalancer ces pertes : Lamar Odom (meilleur 6ème homme), Vince Carter, Delonte West. Reste à espérer que Rodrigue Beaubois et Ian Mahinmi pourront tirer leur épingle du jeu cette saison, et à en voir leur forme en présaison, cela est plus que probable.

Ce remake de la finale 2011 va donc être très intéressant : avantage psychologique pour la bande à Nowitzki, mais pas sûr que la nouvelle sauce Mavs prenne dès Noël.

23h00 : Los Angeles Lakers v.s Chicago Bulls

Les Lakers ont tenté le gros coup de l’été et se sont brûlé les ailes. Il faut dire que pour une fois on ne peut pas blâmer Stern : les Hornets auraient dû se retrouver avec Martin – Odom – Scola et à la place c’est Gordon – Aminu – Kaman et un gros tour de draft : beaucoup plus prometteur !

Dans l’histoire, les Lakers perdent Odom et ne retrouvent rien. McRoberts, Murphy et Kapono seront les seules recrues de l’été. Les Lakers n’ont toujours pas de meneur et n’ont plus de banc (Shannon Brown parti du côté de chez Steve Nash). Ajoutez à cela le moral de Kobe dans les chaussettes avec le départ d’Odom et de sa femme, Gasol se faisant traiter de b*tch par Snoop Dog, Metta World Peace relégué sur le banc, et Bynum qui attend son billet pour Orlando. A mois que D12 et Arenas débarquent à Hollywood, les Lakers sont cuits cette année. Le roi est mort, longue vie aux Clippers…

Par contre, du côté des Bulls, l’effectif n’a pas bougé. Le seul changement : exit Bogans, Thomas et welcome Richard Hamilton. Ou comment renforcer considérablement son effectif avec un move patient et intelligent. Hamilton s’étant parfaitement intégré en pré-saison, il pourrait être la pièce qui permettra aux Bulls de franchir un palier et viser le titre.

Ce remake de la finale 92 devrait donc être remporté par les jeunes taureaux. La réponse demain soir dès 18h sur Sport+.

You may also like...