Central Division : Les prédictions de NostradamHoops

Comme au bon vieux temps de Michael Jordan v.s Reggie Miller, la Central Division devrait logiquement se disputer entre les Pacers et les Bulls, les autres équipes étant plus en mode reconstruction qu’en mode playoffs.

1 Indiana Pacers

Ces dernières années, Larry Bird a démontré qu’il était l’un des meilleurs dirigeants de la ligue en construisant une équipe jeune et talentueuse grâce à des drafts intelligentes et des trades réfléchis.

Autour du All-Star Danny Granger, on retrouve le néo-All-Star Roy Hibbert et l’ex-All-Star David West. Certes Collison le meneur titulaire s’en est allé, mais le banc s’est renforcé avec Ian Mahinmi à qui beaucoup d’analystes prête une belle saison à venir (autour d’un double double de moyenne), l’explosif Gerald Green qui sort d’une très bonne saison avec les Nets et D.J Augustin tout juste évadé de Charlotte et enfin prêt à gagner quelques matchs.

Pour compléter le 5, Paul George devrait encore passer un cap et George Hill devrait confirmer son rôle de titulaire. Et n’oublions pas ce bon vieux Tyler Hansbrough qui pourra martyriser les cercles en tant que 6ème homme.

5 majeur : R.Hibbert – D.West – D.Granger – P.George – G.Hill

Banc : I.Mahinmi – T.Hansbrough – S.Young – G.Green – D.J Augustin + M.Plumlee, O.Johnson

NostradamHoops : 50-55 victoires victoires

2 Chicago Bulls

Pas de Derrick Rose, un Joakim Noah tout juste remis de blessure, un Deng qui a eu un gros été londonien, le début de la saison des Bulls devrait s’avouer épineux.

Mais les dirigeants ont encore fait du bon taf, voulant garder le noyau dur de l’équipe qui avait fini n°1 de la NBA il y deux saisons. Et la grande nouveauté de l’intersaison n’est autre que le retour au bercail de captain Kirk (les Bulls s’étaient mordu les doigts de le dégager sans réussir à récupérer un James ou un Wade).

Et enfin des additions très intéressantes et complémentaires sur le banc : Mohammed (solide pivot), Bellineli (gros scoreur), Radmanovic (s’il lui reste du jus) et l’explosif Krypto-Nate.

L’équipe est jeune tout en étant expérimentée, explosive tout en étant fragile physiquement. Bref, une bonne saison en perspective, mais trop de bonnes équipes en face pour espérer remporter le titre en juin prochain.

5 majeur : J.Noah – C.Boozer – L.Deng – R.Hamilton – D.Rose

Banc : N.Mahammed – T.Gibson – M.Bellinelli – K.Hinrich – N.Robinson +V.Radmanovic, J.Butler, M.Teague

NostradamHoops : 50-55 victoires

3 Milwaukee Bucks

Tout réside dans la paire Jennings – Ellis. Peut être le backourt le plus talentueux de la ligue (Kobe et Nash ont de vieux os tout de même) mais également le plus imprévisible. Scott Skiles doit être autant excité qu’inquiété de baser son jeu sur ces deux là. Les Bucks ont également pris le pari de remplir leur raquette de joueurs solides mais obscurs pour oublier définitivement le grand australien : Dalembert, Udoh, Sanders, Gooden, Przybilla.

Le facteur X, comme chaque saison, se nomme Ilyasova, autant capable de matchs Nowitzkiens que Radmanoviciens. Bref comme la saison dernière, le bilan ne sera pas catastrophique mais loin d’être étincelant.

5 majeur : S.Dalembert – E.Ilyasova – L. Mbah a Mute – M.Ellis – B.Jennings

Banc : E.Udoh – L.Sanders – T.Harris –  M.Dunleavy  – B.Udrih + D.Gooden, D.Lamb, J.Henson, J.Przybilla

NostradamHoops : 30-35 victoire

4 Detroit Pistons

Detroit s’avère quelque peu énigmatique cette saison, un duel de leadership et de génération devrait avoir lieu au sein même de l’équipe. Le duo StuckeyPrince règne depuis moultes saisons, mais le trio MonroeDrummondKnight semble être prêt à redonner des couleurs à Motor City. A moins que Villuaneva n’explose (just kidding). Les additions de Maggette, Flynn et Terrence Williams sont tout autant énigmatiques pour ces joueurs capables de grosses perfs comme de gros trous d’air.

5 majeur : G.Monroe – J.Maxiell – T.Prince – R.Stuckey – B.Knight

Banc : A.Drummond – J.Jerebko – A.Daye – C.Maggette – W.Bynum + J.Flynn, K.Singler, T.Williams

NostradamHoops : 25-30 victoires

5 Cleveland Cavaliers

La grande arrivée de l’intersaison pour les Cavs : Luke Walton ! Non sérieusement, on comprend que l’on soit en mode reconstruction dans l’Ohio, mais mis à part quelques rookies intéressants, les Cavs ne sont pas prêt de se battre pour une place en playoffs. Il faudra cependant surveiller l’évolution du duo IrvingThompson. Zeller peut s’avérer un bon jeune pivot, alors que Waiters (n°4 de la draft) a été plus que décevant en présaison.

5 majeur : A.Varejao – T.Thompson – A.Gee – D.Waiters – K.Irving

Banc : T.Zeller – S.Samuels – O.Casspi – C.J Miles – D.Gibson + D.Sloan, J.Leuer, L.Harangody

NostradamHoops : 15-20 victoires

You may also like...